mercredi, 27/10/2021
  • Tiếng Việt
  • English
  • French

Bảo tàng lịch sử Quốc gia

Musée National d'Histoire du Vietnam

13/09/2021 17:08 239
Rating: 0/5 (0 votes)
Parmi plus de 300 images, artefacts et documents précieux liés à la Révolution d'août et à la cérémonie de proclamation de l’indépendance, le 2 septembre 1945, au Musée d’Histoire militaire du Vietnam, il y a un artefact spécial. C’est l’ensemble de Cuivres utilisé par la fanfare de l’Armée de libération pour se produire l’hymne national dans le jour où l’oncle Ho a lu la Déclaration d’indépendance, donnant naissance à la république démocratique du Vietnam.

Selon les documents historiques du musée, en 1924, la fanfare de Bao An Binh fondée qui a directement dépendu du Palais du gouverneur général du Tonkin. Tous les musiciens de la fanfare sont français, le nombre de vietnamiens qui peut maîtriser les instruments de musique occidentaux ne se compte que sur les doigts de la main. La tâche principale de l’équipe est de servir les événements du gouvernement de la ville et de l’armée française. Au fil du temps, de nombreux vietnamiens ont apris la musique et ont été recrutés dans la fanfare et remplaçant progressivement des musiciens français. En août 1945, avant la croissance et le développement de la poussée de révolution vietnamienne, les musiciens vietnamiens dans la fanfare de Bao An Binh ont simultanément quitté la fanfare française et se sont affiliés à l’équipe de l’armée révolutionnaire.

Bộ kèn đồng trong Ngày độc lập

L’ensemble de Cuivres utilisé dans la cérémonie de proclamation de l’indépendance, 2 septembre 1945

Après la grande victoire de la Révolution d'Août, tout le pouvoir appartient au peuple, le 20 août 1945, la fanfare de l'Armée de libération commandée par le musicien Đinh Ngọc Liên a été fondée avec 75 membres. Elle se compose essentiellement des musiciens de la fanfare de Bao An Binh. L’équipe est chargée de pratiquer des chansons révolutionnaires pour les exécuter dans la cérémonie de fondation du pays. Après avoir reçu la mission, les musiciens étaient extrêmement heureux, en particulier, ils peuvent pratiquer et se produire la chanson Tien Quan Ca (les troupes avancent).

Avec la fierté et la dignité de la nation, sous la direction du chef Tran Ngoc Lien, 75 autres musiciens de la fanfare ont précisement utilisé les trompettes les plus modernes de l’époque. Le 2 septembre 1945, à la Place historique Ba Dinh, devant des dizaines de milliers de compatriotes et de soldats, la mélodie héroïque des chansons: Diet phat xit (Anéantir les fascites), Giai phong quan (troupes de libération), et Chien si Viêt Nam (Soldats vietnamiens) est successivement résonnée, rendant l’ambiance de la cérémonie plus animée et solennelle. Après la lecture de la Déclaration d’indépendance du Ho Chi Minh, donnant naissance à la République démocratique du Vietnam, des dizaines de milliers de personnes se sont tenues en silence, le drapeau national rouge avec une étoile jaune au centre a été lentement levé dans la mélodie historique de la chanson Tien Quan Ca (soldats avancent) composée par Van Cao.

Après la cérémonie de proclamation de l’indépendance, le fanfare de l’Armée de libération a continué à servir le peuple et les soldats sur les fronts de la zone 3, de la zone 4, de Viêt Bac. À n’importe où, les sonneries des trompettes résonnent les mélodies exaltant le Parti, l'Oncle Ho, la patrie et encourageant l’esprit des soldats et du peuple dans la résistance pleine de difficultés et de sacrifice.

En 1959, le camarade Dinh Ngoc Lien a remis au Musée de l’armée (le Musée d’Histoire miliaire du Vietnam) l’ensemble de 20 trompettes en cuivre que la fanfare a ulilisé dans la cérémonie de proclamation de l’indépendance, 2 septembre 1945. Plus de 60 ans passés, à travers de nombreux événements historiques et plein de vicissitudes, ces 20 trompettes en cuivre sont encore conservées de manière intacte par les cadres et soldats du musée. Elles sont actuellement exposées dans un espace solennel lié à l’événement de la Révolution d'août et de la fête nationale (2 septembre).

MNHV

Shares: