samedi, 26/09/2020
  • Tiếng Việt
  • English
  • French

Bảo tàng lịch sử Quốc gia

Musée National d'Histoire du Vietnam

19/09/2019 10:39 360
Rating: 0/5 (0 votes)
Après le succès de la révolution d'août, le 2 septembre 1945, sur la place Ba Dinh, à Hanoi, le Président Ho Chi Minh a proclamé la Déclaration d’Indépendance, donnant naissance à la République démocratique du Vietnam, devant la population de la capital et du monde.

Il y a 74 ans, tout le peuple vietnamien s’est soulevé pour mener à bonne fin la grande Révolution d’Août qui lui a permis de briser toutes les chaȋnes des régimes coloniaux et féodaux, de reconquérir son indépendance nationale et de fonder la République démocratique du Vietnam, la première de ce genre en Asie du Sud-Est.

 

La place de la Révolution d’Août- où il y a 74 ans, le 19 août 1945, un grand meeting du peuple révolutionnaire a eu lieu, et puis la troupe de manifestation a mené l’insurection générale sur toute la ville de Hanoi (image de l’internet)

La capitale de Hanoi pendant ces journées est parée des couleurs des drapeaux, des banderoles et des slogans pour célébrer les 74 ans de la Révolution d'Août et de la Fête nationale. Le 2 septembre est la fête de toute la nation vietnamienne, où notre pays est né et officiellement reconu dans le monde. La signification et la valeur de cette journée historique ne changeront jamais.

Lorsque la Révolution d’Août fut couronnée de succès, le gouvernement central envoya le camarade Le Duc Tho pour accueillir l’oncle Ho de la base de résistance du Viet Bac à Hanoi, et puis se reposer au village de Phu Gia, commune de Phu Thuong, district de Tu Liem (Phu Thuong, Tay Ho actuels). Ensuite, l’oncle Ho est resté à la maison du n048, rue de Hang Ngang, à Hanoi. Lors de cette maison, pendant les derniers jours d'août 1945, il passé la plupart du temps à rédiger la Déclaration d’Indépendance.

 

La maison du 48 Hang Ngang, à Hanoi, où le président Ho Chi Minh a rédigé la Déclaration d'Indépendance (photo Internet)

La maison du n048, rue de Hang Ngang se trouve dans le vieux quartier de Hanoi, elle était à l’origine de la marque Phuc Loi, la plus grande entreprise de soireries à Hanoi pendant les années 40 du dernier siècle. Cette maison en forme tubulaire, se trouve près de la fin de la rue Hang Ngang, la zone commerçante animée de la vieux quartier. Cette maison à trois étages dispose de deux entrées: au 48 rue Hàng Ngang et au 35 rue Hàng Cân.

Cette maison était la propriété de la famille d’un homme d’affaire patriote, Trinh Van Bô (1914-1988), considéré à l’époque comme l’un des hommes d’affaires les plus riches de Hanoï. Il s’est éclairé, et est devenue membre du parti communiste. Il est un membre actif du mouvement de Viet Minh. Il possédait, en plus de ses affaires immobilières, une usine textile et avait des clients au Laos et au Cambodge. Trinh Van Bô est aussi connu pour ses activités de bienfaisance et ses contributions à la révolution. Le deuxième étage du magasin Phuc Loi, au 48 rue Hàng Ngang, fut la résidence du Président Hô Chi Minh et de nombreux dirigeants révolutionnaires après leur arrivée de la base du Viêt Bac. L’oncle Ho et le Comité central du Parti ont cru que, les riches avaient aussi du patriotisme et que les pauvres. Tout le monde a le patrimotisme. C’est l’esprit de la grande solidarité de la nation- un facteur important pour gagner la victoire dans n’importe quelle révolution.

Le 2 septembre 1945, plus de 50.000 Hanoïens se sont rassemblés sur la place de Ba Dinh pour se féliciter la naissance d’un nouveau gouvernement. Au nom de l’ensemble du gouvernement de la République démocratique du Vietnam, le président Ho Chi Minh a proclamé la Déclaration d’Indépendance donnant naissance à la République démocratique du Vietnam.

 

Les habitants se sont rassemblés à la place de Ba Dinh pour écouter la Déclaration d’Indépendance proclamée par le Président Ho Chi Minh, le 2 septembre 1945 (photo documentaire)

Le 2 septembre 1945, Ho Chi Minh proclame la République démocratique du Vietnam, état indépendant; sa déclaration se réfère à la déclaration des droits de l’homme de la Déclaration de l’indépendance américaine (1776) et à la Déclaration française de 1791. Mais, sa déclaration a développé le principe de base des deux déclarations de la France et de l’Amérique.

La déclaration américaine de 1776 a stipulé: “Tous les hommes naissent égaux. Le Créateur nous a donné des droits inviolables, le droit de vivre, le droit d'être libre et le droit de réaliser notre bonheur ». Et à partir des droits individuels de chaque individu, le président Ho Chi Minh a élargi et soulevé les droits de la nation, prise dans un sens plus large, cette phrase signifie: “Tous les peuples sur la terre sont nés égaux; tous les peuples ont le droit de vivre, d’être heureux, d’être libres.” Et il a bien saisi la relation dialectique entre les droits de l’homme et les droits de la nation. La nation n’est pas indépendante, il n’y a pas de droits de l’homme. Et cela est évident dans les pays coloniaux. Et le principe mentionné par le président Ho Chi Minh a été confirmé dans la Charte des Nations Unies et dans la Déclaration sur les droits de l’homme adoptés par l’ONU en 1948. La contribution de la Déclaration d’Indépendance du 2 septembre 1945 du Vietnam à l’argument sur les droits de l’homme attachés aux droits nationaux est très importante.

Pourquoi le Président Ho Chi Minh a commencé la Déclaration d’Indépendance en citant les deux déclarations des États-Unis et de la France?

À l’époque de 1945, la plupart des pays dans le monde ne savait pas l’existence du Vietnam. Par conséquent, si nous proclamons une Déclaration contenant nos arguments, les effets de l’envoi de messages à la communauté internationale pourraitent être limités, alors, après avoir cité deux Déclarations de l’États- Unis et de la France, le Président Ho Chi Minh a réaffirmé ces messages par la phrase: “ Ce sont là des vérités indéniables”.

La partie suivante de la Déclaration est une démonstration du principe susmentionné, tous sont énoncés dans la Déclaration par un système de raisonnement très serré et percutant, avec les vérités évidentes “indéniables”. “Et pourtant, pendant plus de quatre-vingts années, les colonialistes français abusant du drapeau de la liberté, de l’égalité, de la fraternité, ont violé notre terre, opprimé nos compatriotes. Leurs actes vont directement à l’encontre des idéaux d’humanité et de justice”. Les crimes causées par les colonialistes français citées par le Président Ho Chi Minh éaient la continuation de la lutte persistante, de “revendications du peuple Annamite” à la conférence de Versaille de 1919 visant à réclamer la liberté et l’indépendance du peuple, jusqu’aux articles dans les journaux “Le Paria” (Người cùng khổ) et “l’Humanité” (Nhân đạo) et de nombreux autres journaux, et surtout, le “Procès de la Colonisation Française” (Bản án chế độ thực dân Pháp) a été préparé pour la deuxième partie importante de la Déclaration d’Indépendance. Les crimes des colonialistes français sont énoncés par Ho Chi Minh, à travers des preuves réelles et des arguments rigoureux. La Déclaration d’Indépendance est un acte d’accusation éloquent dans l’histoire de la lutte de la nation, ainsi que dans le monde.

La Déclaration d’Indépendance a prouvé la légitimité internationale du“pouvoir appartenant au peuple”. Les colonialistes français ont par deux fois vendu notre pays aux Japonais, (l’automne 1940 et le 9 mars 1945), “en l’espace de cinq ans, ils ont par deux fois vendu notre pays aux Japonais”. Alors, le peuple vietnamien a invité les Alliés à se joindre à lui pour lutter contre les fascistes.

“En fait, depuis l’automne de 1940, notre pays a cessé d’être une colonie française pour devenir une possession nippone. Après la reddtion des Japonais, notre peuple tout entier s’est dressé pour reconquérir sa souveraineté nationale et a fondé la République démocratique du Vietnam. La vérité est que notre peuple a repris son indépendance des mains des Japonais et non de celles des Français”.

L’argument de la Déclaration est très serré, le texte est bien ordonné et clair. Et ensuite, c’est la déclaration: “Pour ces raisons, nous, membres du Gouvernemen provisoire, déclarons, au nom du peuple du Vietnam tout entier, nous affranchir complètement de tout rapport colonial avec la France impérialiste, annuler tous les traités que la France a signés au sujet du Vietnam, abolir tous les privilèges que les Français se sont arrogés sur notre territoire”.

Et enfin, une déclaration solennelle au monde entier:

“Le Vietnam a le droit d’être libre et indépendant et, en fait, est devenu un pays libre et indépendant. Tout le peuple du Vietnam est décidé à mobiliser toutes ses forces spirituelles et matérielles, à sacrifier sa vie et ses biens pour garder son droit à la liberté et à l’indépendance”.

Pendant ces jours, dans l’ensemble du pays, le peuple tout entier du Vietnam célèbre la Fête nationale du Vietnam, chaque rue et chaque habitant se réjouissent avant les mutations du pays. Le Musée National d’Histoire du Vietnam (MNHV), où conserve de nombreux objets, documents et images de cet événement, a accueilli un grand nombre de visiteurs nationaux et internationaux qui se renseignent cette Fête nationale du peuple Vietnamien.

 

Les élèves visitent et se renseignent sur la révolution d’Août et la naissance de la République démocratique du Vietnam au MNHV

Ngoc Anh (Bureau de l’Éducation et du Public)

MNHV

Shares: