mardi, 15/10/2019
  • Tiếng Việt
  • English
  • French

Bảo tàng lịch sử Quốc gia

Musée National d'Histoire du Vietnam

10/09/2018 00:00 792
Rating: 0/5 (0 votes)
Ce sont les textes imprimées sur la porte de la maison n048, rue Hang Ngang- la maison entra dans l’histoire et la subconscience du peuple vietnamien et de nombreux amis internationaux, parce qu’elle est lié à une mission importante- lieu de naissance de “Déclaration d’Indépendance” qui a donnée naissance à la République démocratique du Vietnam.

La maison n048, rue Hang Ngang pendant les années 40 du 20e siècle (image documentaire)

Dans les années 40 du dernier siècle, la maison n048, rue Hang Ngang était l’une des plus importantes boutique de soie de la capitale dont la famille de Trinh Van Bo était propriétaire. Cette maison est en forme tubulaire, située à la fin de la rue Hang Ngang, une rue commerçante très animée de l’ancien quartier. La maison de quatre étages, construite selon l’architecture française, s’ouvre sur deux roues parallèles: le devant occupe le numéro 48 de la rue Hang Ngang et l’arrière le numéro 35 de la rue Hang Can. Au tout début de la révolution d’août 1945, les propriétaires de la maison étaient M. Trinh Van Bô et son épouse, Mme Hoàng Thi Minh Hồ qui destinèrent tout le premier étage au Président Ho Chi Minh et aux membres du Comité central du Parti. Ces derniers purent y vivre et y travailler en toute sécurité. C’était également le lieu où le président Ho Chi Minh y a vécu et pris des décisions importantes pour le peuple vietnamien.

La maison n048, rue Hang Ngang reconnu comme vestige historique national

Plus de septs décennies se sont écoulées, la maison est associée aux plein de viocissitudes et aux luttes. Cette maison et les objets comme les fauteuils, le canapé, les rideaux de soie blanche, l’uniforme kaki, le valise de rotin, un coin de travail, portant de souvenirs liés au temps où le Président Ho Chi Minh y vécut et a rédigé la Déclaration d’Indépendance, sont toujour préservés par le Partie, l’État et les organes compétents vietnamiens qui ont déployé leurs efforts pour les présenter aux générations vietnamiennes et aux amis internationaux.

Aujourd’hui, la maison n048, rue Hang Ngang se replonge dans l’asmosphère de l’agitation du vieux quartier de Hanoi. D’une signification historique particulièrement importante, la maison n048, rue Hang Ngang a été restaurée en 1970 et est devenue une salle d’exposition sur le Président Ho Chi Minh et répond aux sentiments du peuple pour lui. En 1979, la maison est reconnue par le Ministère de la Culture et de l’Information (actuel Ministère de la Culture, des Sports et du Tourisme) comme site historique national. Le deuxième étage est très bien conservé en mémoire du Président Ho Chi Minh.

Dans le salon, pendant les séjours du Président Ho Chi Minh, il est utilisé pour recevoir les invités, les minorités ethiniques du maquis de Viet Bac de passage à Hanoi. Il y a une longue table, quatre fauteuils et quatre poufs, une armoire et un canapé à côté de la porte.

Il y a une autre chambre où place une table sur laquelle le Président Ho Chi Minh a rédigé la Déclaration d’Indépendance. On y trouve une armoire contenant des documents, un lit et certains objets qu’il a utilisé pendant ses séjours à cette maison.

La table historique où l’oncle Ho a rédigé la Déclaration d’Indépendance.

La chambre de réunion du Comité central du Parti.

Une autre chambre est utilisée également comme lieu de travail du Président Ho Chi Minh et ses camarades du Comité central du Parti. Ici, on conserve encore de nombreux objets portant de souvenirs liées au temps où l’oncle Ho et le Comité central du Parti y ont travaillé. Au milieu de la chambre se trouve une table où le Président Ho Chi Minh et ses camarades du Comité central du Parti ont adopté trois contenus: La Déclaration d’Indépendance, l’organisation de la Fête nationale et les membres du gouvernement provisoire. Sur une petite table à proximité, il a écrit les dernières lignes de la Déclaration d’Indépendance.

En visitant la maison n048, rue Hang Ngang dans les derniers jours du mois d’août, ce vestige historique est animé par une équipe de tournage militaire qui réalise un film documentaire ici. Très chanceux, nous avons rencontré M. Trinh Hong Minh, le petit-fils du M. Trinh Van Bo- propriétaire de la maison qui a dédié cette maison à la révolution. Bien que la maison ait été remise à l’État par son grand-père avant sa naissance, mais M. Minh se souvient encore de nombreux souvenirs que ses grands-parents lui a raconté sur cette maison historique

Trinh Hong Minh raconte les souvenirs sur l’ancienne maison de sa famille.

“Nous sommes des premiers petits-fils de mes grands-parents, alors ont su beaucoups de histoires racontées par mes grands-parents. Quand j’ai grandi, cette maison est devenue un musée, mais ma grand-mère l’a visité quelques fois par an. Et elle m’a emmené toujours à sa retour à la maison. Voici, vous voyez, elle me porte dans ses bras dans la photo”- Minh a montré la photo sur le mur et fait savoir. “Dans la première période, il y a seulement le premier étage et le deuxième étage utilisés pour exposer. Plus tard, lorsqu’il y a un plan de restauration, la maison a été reconstruite pour exposer sur le Président Ho Chi Minh”, ajoute-t-il.

Malgré que la maison n’appartient plus à la propriété de la famille, mais M. Minh déclare, à chaque retour dans l’ancienne maison de ses grands-parents, il ne peut pas cacher son émotion et sa fierté en rappelant les souvenirs que sa famille garde du Président Ho Chi Minh. “Nous sommes très fiers d’avoir contribué à la révolution et à l’édification du pays”, a-il exprimé. “Je suis né et j’ai grandi quand le pays est indépendant, mais les histoires racontées par ma grand-mère m’ont rendu fier de ma tradition familiale. Dans ses histoires, elle a beaucoup parlé des habitudes des oncles Ho, de Truong Chinh, de Vo Nguyen Giap et des souvenirs du Comité central du Parti lors de leurs séjours en ce lieu. Dès mon enfance, je connais également certains personnages comme Hoang Quoc Viet, Khuat Duy Tien. Ils m’ont portés très souvent, je suis aussi allé chez eux, etc” M. Minh fait savoir.

De plus en plus de touristes visitent la maison n048, rue Hang Ngang pour se renseigner sur l’histoire de la nation.

Après nous avoir guidés dans la visite des chambres aux étages supérieurs de la maison, Mme Quach Thi Huong Tra, le guide au vestige de la maison n048, rue Hang Ngang a fait savoir: “Récemment, de nombreux étudiants, élèves, touristes dans le pays et à l’étranger ont visité et étudié cette maison. Il y a des centaines de milliers de touristes à visiter et à se renseigner sur l’histoire de la maison. Le nombre de visiteurs augmente de plus en plus, surtout pendant les vacances et la célébration des grandes fêtes de la nation”.

Selon Mme Nguyen Thi Thuy, vice-responsable du Comité de gestion des monuments historiques et des sites célèbres de Hanoi, actuellement, le Comité a étudié, collecté et complété beaucoups de documents, objets pour promouvoir la valeur du vestige de la maison n048, rue Hang Ngang. Parmi lesquels, il y a des objets liés directement au temps où le Président Ho Chi Minh y vécut et travailla dans cette maison, y compris une machine à écrire, l’uniforme kaki collectionnés au Musée National d’Histoire du Vietnam et au Musée de Ho Chi Minh, et ainsi que beaucoup de documents et images liés à cette période historique. La maison et les souvenirs associés à l’oncle Ho sont actuellement conservés et valorisés pour être digne du vestige historique sacré et devenir une “adresse rouge” afin de propager et éduquer le patriotisme, la fierté nationale et la tradition révolutionnaire aux jeunes générations

MNHV.

Shares:

Others

La journée de libération de la capitale à travers quelques articles publiés en 1954.

La journée de libération de la capitale à travers quelques articles publiés en 1954.

  • 08/10/2014 17:45
  • 930

Grâce à la grande victoire de Dien Bien Phu, les colonialistes français sont obligés de signer les accords de Genève et de retirer toutes leurs soldats au pays. À 8h le 10 octobre 1954, des unités de l’Armée populaire du Vietnam avançent vers la capitale pour prendre en charge la capitale de Hanoi après plus de 8 ans occupés provisoirement par les colonialistes français. Désormais, aucun ennemi est apparu à Hanoi, des drapeaux et des fleurs accueillent chaleureusement le retour des soldats vainqueurs dans cette journée historique.