mardi, 17/05/2022
  • Tiếng Việt
  • English
  • French

Bảo tàng lịch sử Quốc gia

Musée National d'Histoire du Vietnam

22/08/2008 11:22 1132
Rating: 0/5 (0 votes)
La région de Kiêp Bac est située sur la rive gauche de la rivière Luc Dâu, appartenant au territoire de la commune de Hung Dao (Chi Linh, Hai Duong), à 100km à l’est de Hanoi, à 5km au nord de Pha Lai. Dans l’histoire de la fondation et de la défense du pays, c’est un lieu ayant une importance particulière sur plusieurs points de vue.

Avant tout, c’est l’endroit d’avant-garde de la région nord-est de la patrie, usuellement considéré comme le point de départ des agressions des féodaux du nord. En descendant de Lang Son, en entrant de la mer au centre de Thang Long, les deux chemins, terrestre ou fluvial, doivent passer par cet endroit. C’est pour cette raison que les dynasties féodales vietnamiennes tiennent cet endroit en grande considération. Les rois des Ly et Trân s’attachent à édifier cette région, promulguant des politiques de développement économique et militaire (Vân Dôn) et nommant des gouverneurs talentueux (Trân Hung Dao, Trân Khanh Du).

Dans cette situation géohumaine, avec sa position particulièrement importante, Kiêp Bac est devenu une région assez célèbre dans l’histoire, où “la terre est savrée et les hommes des héros”. Avant tout, cette région contient des montagnes et des rivières pittoresques, ayant tous les traits d’une “terre sacrée”, avec le système de hautes montagnes appartenant à l’arcade Dông Triêu qui enserre toute la région du nord-est. Il y a ici tout un système de montagnes à hauteur moyenne de 200m à 250m, dont le mont “Front de dragon” qui se dresse et embrasse la partie centrale contenant le temple Kiêp Bac. Les deux chaînes montagneuses Côn Son (au nord) et Phuong Hoang (au sud), venant de Yên Tu, enserrent le temple de Kiêp Bac. La chaîne Côn Son est reliée à Kiêp Bac par des basses collines en forme de “bols renversés”, disséminées dans la plaine du nord-est. La chaîne Phuong Hoang longe le sud comme une muraille naturelle, séparant les montagnes et la plaine du huyên de Chi Linh,

A côté des montagnes, le système des cours d’eau de Kiêp Bac est dominé par la rivière Luc Dâu Giang, pleine d’eau toute l’année, surtout à la saison des crues, où cette rivière devient immense, étant le lieu de concentration de plusieurs rivières (le Sông Câu, Sông Thuong, Sông Luc Nam, Sông Duông, Sông Thai Binh, Sông Kinh Thày).

En plus, Kiêp Bac a encore des plaines (petites et étroites) qui sont le prolongement des bancs d’alluvions ou de petites vallées très favorables au développement économique et à la production. Avec cette configuration semblable à celle d’une main déployée, la région de Kiêp Bac a une position particulièrement importante, favorable à la communication, non seulement au développement économique mais encore aux manoeuvres militaires. C’est pourquoi, cette région est liée à la vie et à l’oeuvre de nombreuses personnalités célèbres dans l’histoire.

Dans l’histoire du pays, au 13e siècle, le nom Kiêp Bac/Van Kiêp est mentionné dans les annales car il est lié à la vie et à l’oeuvre de Hung Dao Dai Vuong Trân Quôc Tuân – le talentueux commandant militaire qui a eu de grands exploits dans la résistance contre les Mongols agresseurs, celui qui a été élevé au rang de “père” dans la conscience populaire vietnamienne, avec une grande fête au 8e mois lunaire (au 8e mois, l’anniversaire du père, au 3e mois, l’anniversaire de la mère). Kiêp Bac ayant un paysage pittoresque et une population florissante, Trân Hung Dao l’a choisi comme son lieu de résidence en vue de le transformer en un centre économique de production, et en même temps un centre militaire important de ce moment.

Cet endroit est encore lié à plusieurs autres personnalités du temps des Trân. Tout près de Kiêp Bac est la montagne Côn Son, avec le temple et les vestiges relatifs à Nguyên Trai – célèbre personnalité culturelle mondiale. Plus loin, au pied de la montagne de Phuong Hoàng est le vestige du temple de Chu Van An – le pédagogue sublime, renommé magnanime, intègre avec la célèbre “pétition de mise à mort des sept dignitaires dépravés”…

Ayant des grandes valeurs historiques-culturelles, depuis longtemps, la région de Kiêp Bac a attiré l’intérêt de la population de tous le pays, surtout dans la saison des fêtes qui a lieu une fois par an.

Nguyễn Văn Đoàn

 

(Source: Le Musée national d'Histoire du Vietnam)

Shares: