vendredi, 19/08/2022
  • Tiếng Việt
  • English
  • French

Bảo tàng lịch sử Quốc gia

Musée National d'Histoire du Vietnam

22/08/2008 10:22 1207
Rating: 0/5 (0 votes)
Dans le plan général du centre du site de Lam kinh, à côté des palais de grande envergure et d’importance particulière comme le Palais Principal, le Thai Miêu et les autres constructions architecturales suppémentaires, on trouve deux autres constructions architecturales: le Ta Vu et le Huu Vu.

Les deux palais Ta Vu et Huu Vu sont placés devant le Palais Principal, à l’intérieur de Nghi Môn (Nghinh Môn), qui est la porte principale menant au centre des palais et qui est adjacent au côté est et ouest de la cour des dragons. A trvers leur existence, comme les autres constructions de Lam Kinh, ces deux constructions ont été complètement aplanies et il n’en reste plus que des traces de fondations cachées dans un rectangle de terre, de 1m plus haut qu’alentour, et que dans la conscience populaire.

Le site Lam kinh était auparavant la terre Lam Son, terre d’origine des rois Lê, considérée deuxième capitale du Dai Viêt des Lê, après Dông Dô – Thang long (Hanoi). Ayant des valeurs historiques/culturelles extrêmement importantes pour la dynastie des Lê postérieurs, le site de Lam Kinh jouit de l’intérêt de la population de tout le pays, dont des chercheurs historiens et archéologues… Pourtant, les deux palais Ta Vu et Huu Vu sont connus assez tard, c’est seulement en 1974 qu’ils sont repérés dans le plan général du site. Quoique de nombreux mystères historiques entourent ces deux constructions, comme leur nom, leur usage et leurs relations avec les palais centraux, ils constituent néanmoins un résultat de recherche appréciable des archéologues du Musée d’Histoire du Vietnam.

Jusqu’ici, en parlant des constructions Ta Vu – Huu Vu, nous n’en entendons parler qu’à travers les annales sur les palais Ta Vu – Huu Vu au site de Dai Noi (Huê). Selon Dai Nam hôi diên su lê, leur fonction est de servir le roi (servir le thé), de servir de lieu de rencontre du roi avec les dignitaires (préparation des cérémonies, habits, costumes de cérémonie) lettrés (Ta) ou militaires (Huu). Ta Vu et Huu Vu sont les deux constructions, situés aux deux côtés du palais Cân Chanh, lieu de travail quotidien des rois Nguyên. Ta Vu et Huu Vu étaient construits en 1819 (18e année Gia Long) en même temps que les maisons Ta Phuong et Huu Phuong (dont le nom fut changé en Van Minh et Vo Hiên en 1824, 5e année Minh Mang).

Au point de vue disposition, Ta Vu et Huu Vu ont tous 5 cases et 2 chambres latérales, des toits multiples superposés et tournés l’un vers l’autre. A gauche de la construction est le cabinet des affaires d’état, la chambre du sud est la salle du conseil des ministres, au nord-est, derrière la construction est la porte Dông Cac. La chambre latérale au nord de la construction de droite est le cabinet des Armes, la chambre latérale du sud est la salle de thé (lieu pour préparer le thé au roi). Au sud des constructions sont des vérandhas menant à droite et à gauche de Dai Cung Môn, au nord des constructions sont des vérandhas menant à droite et à gauche du palais Cân Chanh. A la 12e année de Minh Mang (1831), les palais Ta Vu et Huu Vu sont réparés. En 1996, Ta Vu et Huu Vu sont encore réparés, embellis et sont en usage.

Ainsi, dans l’histoire de l’architecture vietnamienne, en dehors des palais Ta Vu et Huu Vu du Dai Nôi de Huê, il y a encore les palais Ta Vu et Huu Vu de Lam Kinh, construits au 15e siècle. Ce sont les plus antiques palais connus du genre (de tels palais n’existent pas avant les Lê). Actuellement, les avis sont partagés sur leur nom et usage. Sur le nom, certains se basent sur la parcelle de terre rectangulaire orientée nord-sud pour proposer le nom de “giai vu”, d’autres se basent sur leur emplacement en face du Palais Principal pour proposer le nom de “mac” (muc, yeux)… Sur leur usage, la majorité leur attribuent le même usage que les palais Ta Vu et Huu Vu de Dai Nôi (Huê), certains ajoutent l’usage de servir les cérémonies des Thai Miêu et tombeaux, car c’est ici le secteur des palais, temples et tombeaux des Lê.

Toutes les opinions ci-dessus ne sont que dex hypothèses de travail, car les annales des Lê ne mentionnent nullement sur le Ta Vu et Huu Vu. Ces hypothèses ne sont convaincantes que quand elles seront prouvées par des preuves archéologiques tirées du sol de Lam Kinh.

Le Dai Viêt Su Ky Toàn Thu mentionne: en 1506 sous Lê Hiên Tông, au printemps, en janvier, le roi décrète qu’il a l’intention de construire des palais et des constructions (à Lam Kinh). Le livre a aussi mentionné dans ce paragraphe la venue du roi à Lam Kinh (deux fois de suite en février et avril 1506), suivie de sa mort peu de temps après. Ainsi, le paragraphe ci-dessus a fait savoir qu’il est très possible que les deux palais Ta Vu et Huu Vu sont construits dans cette période suivant le type de maison “giai vu”…

Nguyen Van Doan
(Source: Le Musée national d'Histoire du Vietnam)

Shares: