mercredi, 27/10/2021
  • Tiếng Việt
  • English
  • French

Bảo tàng lịch sử Quốc gia

Musée National d'Histoire du Vietnam

13/08/2021 21:17 285
Rating: 0/5 (0 votes)
Les pièces de monnaie n’ont pas seulement la valeur matérielle et la valeur de consommation. Mais aussi, elles contiennent des histoires sur l’homme, la dynastie et les périodes historiques. Dans lesquelles, il y a la monnaie qui affirme l’indépendance, l’autre qui est imprégnée de la pensée confucéenne; et encore des pièces diplomatiques, etc.


Des pièces de monnaie de Thai Binh Hung Bao “Paix restaurée”  qui restent à ce jour

La monnaie Thai Binh Hung Bao était la première pièce de monnaie de l’État féodal indépendant du Vietnam. C’est la fierté de la dynastie des Dinh.

Lors de l’organisation d’exposition sur l’ancienne capitale de Hoa Lu, le professeur associé Bui Minh Tri, directeur du Centre de recherche sur l’ancienne capitale, relevant de l’Académie des sciences sociales du Vietnam, sans trop de réfléchir sur la sélection des objets représentatifs, il a indiqué que “l’artefact le plus précieux est la pièce de monnaie Thai Binh Hung Bao- première monnaie de la dynastie des Đinh. Après être monté sur le trône en 968, et jusqu’en 970, le roi Dinh Tien Hoang a émis cette monnaie avec un ardent désir pour la prospérité du pays. Outre, il existe aussi d’autre artefact précieux, c’est une sorte de brique avec des motifs de lotus et des phénix. Sur la surface de la brique, il y avait les mots "Dai Viet Quoc Quan thanh chuyen" (briques utilisées pour construire les citadelles du pays de Dai Viet). C’est le type de brique découvert à Hoa Lu (Ninh Binh), datant de 10e siècle, mis au jour actuellement dans la zone de fouille à Ba Dinh (en 2003). Tous ces deux artefacts montrent la volonté indépendante et autonome d'un pays indépendant unifié”.

Le professeur Do Van Ninh, membre de l’Institut d’archéologie, a également affirmé dans un livre sur d’anciennes monnaies du Vietnam: “jusqu’à présent, tout le monde a reconnu que la première pièce de monnaie dans l’histoire de notre pays a été fondue sous l’époque du roi Dinh Tien Hoang (968-980) ”.

La monnaie Thai Binh Hung Bao (monnaie florrisante de l’ère Thai Binh) avait fabriqué à partir de bronze et avait une forme ronde avec un trou central carré, la forme extérieure ronde symbolisait l’univers tandis que le trou carré représentait la terre, ses caractères sont lues en diagonale de haut en bas, de gauche à droite. Cette monnaie qui n’est mentionnée dans aucune des annales vietnamiennes (Đai Viet Su Ky Toan Thu, Lich Trieu Hien Chuong Loai Chi, etc), mais inventoriée, dès le Song du Sud, dans le livre chinois de Hong Tuan le Quian Zhi (Tien Chi) qui donne la description suivante: “Pièce de 8 phân de diamètre, pesant 3,6 thù, avec sur une face l’inscription (Thái Binh hưng bảo), au revers l’idéogramme “Đinh” au dessous du trou central. On trouve d’autre variétés avec différentes positions de ce surprenant (sic) “Đinh”, au dessus et au dessous du trou central”. Le professeur Do Van Ninh a également soulevé la question de savoir s'il existe une monnaie chinoise nommée Thai Binh Hung Bao afin qu'elle puisse être confondue avec la monnaie Thai Binh Hung Bao de la dynastie Dinh de notre pays?.

Selon lui, en Chine, sous le règne de Tông Thai Tông, le roi chinois de la dynastie des Song du Nord avait baptisée son règne «Thai Binh Hung Quôc» (état pacifique en extension)», pendant les années 976-983. À cette époque, la monnaie portant le nom de règne du roi était fabriquée. Cependant, les notes sur les monnaies chinoises indiquent que le roi Tong Thai Tong avait seulement fondu la monnaie Thai Binh Thong Bao. Au renvers de cette monnaie ne trouve pas des mots, il n’est donc pas difficile de la distinguer de la monnaie Thai Binh Hung Bao. Le roi Lieu Thai Tông avait également baptisé le nom de règne Thai Binh dans les années 1021-1030, mais il n’avait pas fondu la monnaie selon son nom de règne.

Selon les recherches du professeur Do Van Ninh, dans le livre Quan tu đăc trai tung thu, on a écrit que la monnaie avait l’idéogramme “Đinh” au renvers, était la pièce Thai Binh Hung Bao de la dynastie de notre pays. «En termes de forme, la monnaie Thai Binh Hưng Bao est différente des pièces chinoises. Par conséquent, la question dont cette monnaie était un produit de moulage de l’époque du roi Đinh Tien Hoang, ne vaut plus la peine d'être discuté», il a déclaré.

La monnaie émise pour souhaiter du bonheur et célébrer l’indépendance.

Le docteur Pham Quoc Quan, ancien directeur du Musée National d’Histoire du Vietnam, a déclaré que la technique de moulage de la monnaie Thai Binh Hung Bao était assez simple. En se basant sur les échantillons de monnaie, on peut diviser cette monnaie en 2 types principaux. Le premier est la monnaie Thai Binh Hung bao à dos lisse, les caractères “Thai Binh hung bảo” disposés en diagonale, de type intermédiaire entre les types “Khai ” et “Lê”. Et la deuxième est la monnaie “Thai Binh hung bảo” dont le dos a le caractère “Đinh”. Il y a quatre formes de caractère “Đinh”, différentes en position ainsi qu’en forme. Ainsi, la monnaie du temps de Dinh existe réellement, quoique pas très riche en forme et en petite quantité.

Cependant, selon le docteur Quan, la monnaie Thai Binh Hung Bao avait également des points différents par rapport aux monnaies chinoises précédentes et contemporaines. Avant le 10ème siècle, la plupart des monnaies chinoises avait inscrit la caractère “thông bảo”, en plus “nguyên bảo”, “trọng bảo”. “Le caractère “Hưng” sur la monnaie Thai Binh Hung bao du roi Dinh Bo Linh était un point créatif de la monnaie vietnamienne. La monnaie Hung Bao est différente par rapport à la monnaie traditionnelle Thong bao de la Chine. Ce mot exprime également à souhaiter la prospérité et la paix éternelle pour le pays Dai Co Viet”. Il a analysé.

Le docteur Pham Quoc Quan a déclaré qu’au début de la dynastie des Đinh, des guerres interminables, des argriculteurs étaient dispersés, la production agricole était stagnante, les activités artisanales avaient principalement servi la fabrication d’armes. Après la fin de la guerre, le roi Dinh Bo Linh avait commencé à restaurer la production, des agriculteurs étaient retournés dans leur village natal, le commerce avait commencé à faire son apparition. Après la fondation de la dynastie des Đinh, la monnaie baptisée selon son nom de règne Thai Binh était fondue, c’est- à-dire la monnaie Thai Binh Hung Bao.

Il a ajouté que la monnaie Thai Binh Hung Bao était probablement fondue au cours de la période de la Ière année à la 8ème année, du règne Thai Binh. Et puis, la fabrication des pièces de monnaie était peu limitée, ou complètement arrêtée à cause des troubles politiques. Cette monnaie était essetillement utilisée dans le nord du Vietnam, circulant dans la zone administrée par la dynastie des Đinh.

Par conséquent, M. Quan croit que “la monnaie Thai Binh Hung Bao était la première monnaie de l’État féodal indépendant du Vietnam. Malgré que le sphère de circulation soit encore limitée, mais elle a une signification très majeure pour l’histoire du développement de la monnaie vienamienne”.


MNHV

Shares:

Others

La haute détermination de Ho Chi Minh sur la voie de salut national et de la libération nationale de la révolution vietnamienne.

La haute détermination de Ho Chi Minh sur la voie de salut national et de la libération nationale de la révolution vietnamienne.

  • 30/07/2021 16:41
  • 309

À la fin du 19ème siècle, les colonialistes français ont envahi le Vietnam. Avant le risque de l’invasion étrangère, le peuple vietnamien a courageusement lutté contre les envahisseurs étrangers. La cour féodale organisa une résistance contre les envahisseurs étrangers, mais pour l’intérêt de la classe, elle a dû progressivement faire des concessions et finalement se rendre aux envahisseurs. Le Vietnam est passé d’un pays féodal indépendant à un pays colonial et semi-féodal. Après la première exploitation coloniale menée par les colonialistes français, la société vietnamienne a connu de grands changements. Le mode de production capitaliste a dominé celui de production féodale modeste, donnant naissance à l'émergence de nouvelles classes. La nouvelle structure des classes sociales au Vietnam a rendu les conflits sociaux plus complexes et plus profonds. La grande majorité de la population vietnamienne a vécu dans l’oppresion, l’injustice et la misère.