jeudi, 17/09/2020
  • Tiếng Việt
  • English
  • French

Bảo tàng lịch sử Quốc gia

Musée National d'Histoire du Vietnam

15/05/2020 14:34 134
Rating: 0/5 (0 votes)
La grande victoire du Printemps 1975 dont son apogée est la campagne de Ho Chi Minh sont des victoires glorieuses de toute la nation vietnamienne, sous la direction du Parti communiste du Vietnam et du président Ho Chi Min. Ce sont de grands exploits de la compatriote de tout le pays et des martyrs héroïques sacrifiant leur vie pour la patrie.

Pour obtenir cette victoire, Il faut mentionner la direction et l’administration directe de l’organe suprême de commandement comme le Bureau politique, la Commission militaire centrale et du Commandement général et des organes du ministère de la Défense, de l’état-major, des Départements généraux de la politique, de la technique et de la logistique, etc… Pendans ces jours historiques, l’organe suprême de commandement a promulgué des politiques, des décisions, des plans stratégiques et les directives importantes pour la lutte anti- américains pour le salut national,.

Les vestiges historiques comme la Maison et le Bunker D67, sont considérés comme le centre de Tong Hanh Dinh (Quatier général, c’est le lieu de travail du Ministère de la Politique, de la Commission militaire centrale du Parti communiste du Vietnam (PCV), des organes dans le Ministère de la Défense, du Département général de la Politique, du Département général de la Technique, etc. C’est le lieu où des réunions importantes et décision cruciale pour diriger l’armée et le peuple vietnamiens dans la lutte contre les Etats- Unis, et l’offensive générale et de l’insurrection du printemps 1975 pour la réunification du pays ont été prises. En particulier, à l’occasion de la Tet en 1968, dans la campagne de Dien Bien Phu aérien de Hanoi en 1972 et surtout l’offensive générale et de l’insurrection du printemp 1975, le commandant en chef Vo Nguyen Giap était souvent présent au Quartier général, a dirigé des réunions importantes. Plusieurs fois, le premier secrétaire du comité exécutif central du parti Le Duan et ses camarades Truong Chinh, Pham Van Dong étaient présents au siège pour surveiller directement la situation des opérations de guerre sur les champs de bataille.

 

La maison D67, où de plusieurs réunions importantes étaient organisées par le Ministère de la Politique et de la Commission militaire centrale du Parti communiste du Vietnam

Les vestiges historiques D67 se composent la Maison D67 et le Bunker D67. En particulier, le Bunker D67 est une Maison à un étage et une structure spéciale avec un bunker souterrain de commandement D67. Cette Maison comprend 4 chambres, la grande au milieu est une salle de réunion du Ministère de la Politique et de la Commission militaire centrale. Du 18 décembre 1974 au 8 janvier 1975, le Ministère de la Politique s’est réuni pour déterminer à libérer le Sud pendant la période allant de 1975 à 1976. Il a dirigé l’offensive générale et de l’insurrection du printemps 1975 dont son apogée est la campagne historique de Ho Chi Minh, a mis fin à 30 ans de guerre acharnée contre les envahisseurs étrangers et fait entrer le pays dans l’ère de l’indépendance et du socialisme.

Sale de réunion de la réunion D67 où de nombreuses réunion décisives organisées mènent à la victoire de la campagne.

 

Des objets exposés dans la Maison D67 de Tong Hanh Dinh.

Après la signature des Accords de Paris sur le rétablissement de la paix au Vietnam, le 24 mai 1973, lors de la maison D67, le Bureau politique du Comité central du Parti s’est réuni pour discuter sur la question du Sud. La résolution de la Conférence du Comité central du Parti adoptée le 4 octobre 1973 a affirmé: “La voie révolutionaire du Sud est effectuée par la violence révolutionnaire”. Le 30 janvier 1974, lors de la Maison D67, le Bureau militaire s’est réuni pour discuter sur le plan d’accélérer la révolution du Sud.

Le quartier général, lieux où des options et lignes politiques sont promulgué pour les champs de bataille dans le pays et à l’Indochine, par exemple: l’offensive générale et le soulèvement du printemps 1968 et l’offensive du Têt de 1968; la campagne de la route numéro 9: Khe Sanh en 1968 et du Sud du Laos; la résistance anti-américaine pendant les 12 jours et nuits de décembre en 1972; remplir des devoirs internationaux envers le Laos et le Cambodge; libérer les zones maritimes et isulaires; l’offensive générale et de l’insurrection du printemps 1975 pour libérer et réunifier le pays.

Le général Vo Nguyen Giap et des dirigeants de la Commission militaire centrale qui suivent la campagne de Ho Chi Minh en 1975 au siège Tong Hanh Dinh D67

La guerre du Vietnam éclate contre les Vietnamiens et les Étát- Unis. Le système de défense de l’ennemi à Xuân Lôc était brisé. Et ainsi celui de Sài Gon-Gia Dinh était fragilisé. Malgré leurs nombreux soldats, la capacité de combat de l’ennemi était très affaiblie. Le 31 mars, le Bureau politique estima lors d’une réunion: «L’occasion stratégique pour entamer l’offensive générale contre l’ennemi à Saigon-Gia Dinh est venue. Dès maintenant, le combat stratégique ultime de l’Armée de libération du Sud et du peuple vietnamien commence afin d’accomplir la révolution nationale démocratique populaire au Sud et de réunifier la Patrie». Et de souligner: «Il faut bien saisir l’occasion stratégique, avec comme tactique + rapidité, audace, surprise et victoire assurée. Nous sommes capables de libérer le Sud en peu de temps. Avril est le meilleur moment». Le Général Vo Nguyen Giap joue un rôle déteminant dans les luttes d’indépendances du Vietnam. Il a dirigé les opérations de l’armée populaire du Vietnam et force les Américains à quitter le Sud du Pays. Le 7 avril 1975, il obtient la victoire lors de chute de Saïgon notamment grâce à la “campagne Ho Chi Minh” de 1975 durant laquelle le général Giap lance ses célèbres mots d’ordre aux soldats communistes: “Rapidité, audace et victoire sûre ».

45 ans après la grande victoire du printemps 1975, un Vietnam indépendant et réunifié qui a fait des progrès sans précédent dans l’histoire et a obtenu de grandes réalisations dans le processus de renouveau. Le Quartier général dans l’ancienne citadelle de Thang Long est considéré comme un témoin historique qui donne des messages différents, allant des dynasties féodales autonomes aux glorieuses victoires contre les agresseurs étrangers à l’époque de Ho Chi Minh.

Dr. Bùi Thị Thu Phương (texte)

MNHV

Shares: