mercredi, 15/07/2020
  • Tiếng Việt
  • English
  • French

Bảo tàng lịch sử Quốc gia

Musée National d'Histoire du Vietnam

12/02/2017 18:19 433
Rating: 0/5 (0 votes)
Le culte des Génies du Foyer est une tradition des Vietnamiens. Chaque année, au 23e jour du 12e mois lunaire, on rend un culte pour reconduire ces génies chez le fameux Empereur de Jade qui devra écouter leur rapport sur tout ce qui s’est passé dans leur foyer, tout au long de l’année.

Des objets incontournables pour un autel dédié aux Génies du Foyer.

Les Génies du Foyer, plus familièrement Ông Tao ou Tao Quân, scrutent et examinent toute l’année les propriétaires de la maison, et d’eux dépend le bonheur ou le malheur de la maison. Aussi la cuisine demeure-t-elle un des lieux les plus importants de la maison.

Selon la légende, Dinh Phuc Tao Quân (littéralement «les Génies du Foyer qui décident du bonheur») se composent de trois divinités : Dieu de la cuisine, Dieu de la terre, Déesse des emplettes. Les Tao décident non seulement de la chance, du bonheur ou du malheur des propriétaires de la maison, mais ils empêchent également l’intrusion du mal dans la résidence et maintiennent une vie paisible pour tous les membres de la famille.

Chaque année, le 23e jour du 12e mois lunaire, Tao Quân quitte l’autel pour présenter ses hommages à l’Empereur de Jade. Il ne reviendra qu’à la veille du Nouvel An lunaire (Giao Thua).

Différences de coutume du Nord au Sud

Selon les régions, le rituel et les offrandes pour reconduire les Génies du Foyer comportent des différences.
Le Têt (fête du Nouvel An vietnamien) pour les gens du «Sud» (provinces méridionales du Centre, Hô Chi Minh-Ville et le delta du Mékong) commence à partir du départ des Tao Quân.

La cérémonie marque l’ouverture de toute la série d’activités du Têt Nguyên Dan, qui s’étire du 23e jour du 12e mois lunaire jusqu’au 15e jour du 1er mois de la nouvelle année. Après la cérémonie d’adieu aux Génies du Foyer, le 23e jour du dernier mois lunaire, les gens commencent les travaux préparatoires pour accueillir le Têt : rangement de la maison, nettoyage de l’autel des ancêtres, décoration avec des tableaux, des sentences parallèles, des fleurs….

Si au Nord, la cérémonie pour le départ des Génies du Foyer comprend les rituels comme : changer le brûle-parfum, lâcher de carpes vivantes, brûler les panoplies en papier des Tao Quân, les gens du Sud n’ont pas l’habitude de les faire.

Au Sud, la cérémonie est plus «décontractée». Mais certains objets sont incontournables : une assiette de «thèo lèo, cut chuôt» (nougats d’arachide et de sésame), des papiers votifs ayant des dessins de «cigogne qui vole et cheval qui court», une vase de fleurs, deux bougies rouges, des bâtons d’encens, des billets funéraires et des fruits. «thèo lèo», nougat d’arachide, et «cut chuôt», nougat de sésame noir, sont des douceurs à manger en buvant du thé. Les «cigogne qui vole et cheval qui court», en réalité des papiers votifs, sont considérés comme les moyens de transport permettant aux Génies du Foyer de monter au ciel (l’équivalent dans le Nord est la carpe).

Le rituel et les offrandes pour reconduire les Génies du Foyer, le 23 du mois Chap (12e mois lunaire) chez une famille saïgonnaise. 

Ces offrandes montrent également les caractéristiques particulières des gens du Sud, à savoir la générosité et la simplicité. Ils ne sont pas pointilleux et offrent simplement aux Génies du Foyer ce qu’ils ont, avec le vœu qu’ils leur apporteront richesse et bonheur.

«Pour les gens du Sud, le départ des Génies du Foyer s’accompagne de plats particuliers. Parmi lesquels, le +chè trôi nuoc+, un dessert avec des boulettes de farine de riz gluant farcie de haricots écrasés, servi avec un sirop au gingembre. C’est une offrande indispensable. Le nom de cette compote liquide (trôi nuoc = flotter dans l’eau) montre que tout va bien se passer dans le meilleur des mondes. On veut que les Tao Quân fassent un beau rapport à l’Empereur de Jade et avec ce dessert, on pense recevoir beaucoup de chance pour l’année à venir», raconte le chercheur culturel Doan Trong Huy.

Les rituels tenus dans la cuisine

La cérémonie de départ des Génies du Foyer se tient habituellement dans la cuisine où se trouve leur autel. Pour les familles qui n’ont pas d’autel dédié aux Tao Quân, on prépare un plateau d’offrandes dans la cuisine et on ajoute un autre plateau sur l’autel des ancêtres où se tiendront les rituels principaux.

Selon les croyances populaires, le meilleur moment pour reconduire les Génies du Foyer au ciel est de 11h00 à 13h00, les heures du cheval, où les divinités apparaissent.

En particulier pour les familles ayant des enfants, on offre aussi aux Génies du Foyer un poulet bouilli. Ce poulet doit être jeune. Ça signifie que, via les Tao Quân, on implore l’Empereur de Jade de faire en sorte que les enfants puissent grandir avec plus d’énergie et de vitalité.

Le culte des Génies du Foyer est une tradition indispensable des Vietnamiens qui considèrent leur maison comme un havre de paix avec comme protecteurs ces fameux génies.

Trung Khánh/CVN

http://lecourrier.vn/

Shares:

Others

Campagne de Binh Gia - l’avance de l’armée du Front national pour la libération du Sud Vietnam

Campagne de Binh Gia - l’avance de l’armée du Front national pour la libération du Sud Vietnam

  • 26/12/2016 19:57
  • 547

La bataille de Binh Gia, la première campagne des forces principales du Nam Bô occidental, a contribué à la transformation du rapport des forces sur le champ de bataille, ce qui a crée de nouveaux positions et pouvoirs pour vaincre la stratégie «Guerre spéciale» des Étas-Unis. La victoire de la campagne de Binh Gia a marqué non seulement le progrès significatif des forces militaires principales du Sud, mais aussi de contribuer au développement de l’art opérationnel dans la guerre de résistance contre les impérialistes américains.