mercredi, 01/12/2021
  • Tiếng Việt
  • English
  • French

Bảo tàng lịch sử Quốc gia

Musée National d'Histoire du Vietnam

15/04/2016 19:38 1334
Rating: 0/5 (0 votes)
Le culte des Rois Hùng est une expression forte de la conscience de l’histoire nationale et du respect des gens du peuple envers leurs ancêtres. Cette pratique culturelle constitue le lien affectif entre les familles, les villages et la nation. Il est aussi un symbole national liant le passé au présent qui nourrit sans cesse la solidarité entre les communautés ethniques. Cette croyance est devenue le principe moral “quand on boit de l'eau, il faut penser à sa source” de toutes les régions du Vietnam.

Le culte des Rois Hùng était à l’origine de l'ère des Rois Hùng (de 2879 à 258 avant J-C) et s’est rapidement développé dans la dynastie des Lê (1428-1788). Les dynasties féodales suivantes et après, l'État vietnamiens ont activement soutenu la population dans l’organisation de la Commémoration des Rois Hùng, les Ancêtres fondateurs.

L'UNESCO a reconnu le ''Culte des rois Hùng à Phu Tho" en tant que patrimoine culturel immatériel de l'Humanité lors de la 7e réunion du Comité intergouvernemental sur la protection des héritages culturels immatériels, le 6 décembre 2012 à Paris. C'est la première fois que cette organisation reconnaît le culte des fondateurs d'un pays comme patrimoine culturel immatériel de l'Humanité.

La légende raconte qu’en 2000 ans avant J.-C., la Mère Âu Co (Fée) aurait mis au monde une poche de 100 oeufs d'où ont éclos cent garçons qui seraient les ancêtres de tous les ethnies du Vietnam. A leur séparation, elle emmènera 50 fils dans les montagnes, et son époux, 49 autres dans la mer. Le couple a laissé à Phong Chau (province de Phu Tho aujourd'hui) l'aîné qui a fondé le premier royaume du peuple vietnamien, le Van Lang, et pris le titre de Hung Vuong (roi Hung). Tous ses successeurs ont également pris ce titre. L'histoire des "enfants du Dragon et de la fée", alias les Vietnamiens, était né.

L'histoire des rois Hùng, ancêtres du peuple vietnamien, se transmet depuis des milliers d'années. Ces rois Hung et l’État du Van Lang sont devenus une base spirituelle pour le peuple vietnamien au cours du processus de construction nationale et de défense de la patrie. Prenant sa source dans la coutume d'adorer les ancêtres et de la tradition "Quand vous buvez de l'eau, rappelez-vous de la source", chaque année, une cérémonie de l’anniversaire de la mort des rois Hung se tient au temple des rois Hung le 10e jour du 3e mois lunaire. l'Etat et la communauté ont mis en place des rites spécifiques en conformité avec l’identité culturelle nationale, en retenant uniquement l'offrande d'encens aux Temples des rois Hung.

Chaque année, une cérémonie de l’anniversaire de la mort des rois Hùng se tient au temple des rois Hung le 10e jour du 3e mois lunaire

L'ensemble des vestiges des rois Hung s'étale du pied au sommet du mont Nghia Linh, haut de 175m, qui comprennent le Temple Ha (Inférieur), le Temple Trung (Moyen), le Temple Thuong (Supérieur), ainsi que le Temple Giêng (Puit).

Selon la légende, c'est là où se situe actuellement le Temple Ha qu'Au Co a pondu ses 100 oeufs. En ce Temple Trung, les rois Hung et ses paladins et chefs militaires se réunissaient pour discuter des affaires du pays. Le Temple Thuong accueillait les cultes.

Le culte des rois Hung est né à Nghia Linh et s'est transmis de génération en génération malgré les vicissitudes de l'histoire. Le pays compte actuellement 1.417 temples de culte des rois Hung et des milliers d'autres dédiés à Au Co.

Pour répondre aux aspirations du peuple, l'État a fait de l’anniversaire de la mort des rois Hung l’une des 5 grandes fêtes nationales. Le 10e jour du 3e mois lunaire a été décrété férié. Chaque année, l’anniversaire de la mort des rois Hung est organisée solennellement et respectueusement avec tous les rites nationaux, et avec la présence de dirigeants du Parti et de l’État.

Cérémonie d'offrande d'encens en hommage aux rois Hùng, le 11 avril à Viêt Tri, province de Phu Tho (Nord).

En outre, depuis très longtemps, les gens de la région de Lâm Thao (province de Phu Tho) honorent les rois Hung comme les génies tutélaires des villages. Chaque année, ils organisent une procession sur la montagne de Nghia Linh pendant le Têt (fête du Nouvel An).

À l'approche du 10e jour du 3e mois lunaire, de nombreuses personnes des communes avoisinantes comme Hung Lo, Chu Hoa, Tien Kien et Hy Cuong organisent des processions de palanquins aux Temples des rois Hung. Les offrandes réservées à l’organisation de la Commémoration des Ancêtres fondateurs sont soigneusement sélectionnées et préparées à l’avance, y compris xôi (riz gluant cuit à la vapeur), fruit, vin, encens, riz, sel, chapon bouilli, cochon noirs crue, banh chung, banh giay, fleur... Le plus beau palanquin a l'honneur de porter les offrandes - banh chung (gâteaux carrés de riz gluant traditionnel vietnamien) et banh dây (gâteaux ronds de riz gluant) qui représentent la Terre et le Ciel - sur la montagne de Nghia Linh. Outre le culte des rois Hùng, les gens font de même pour les chefs militaires, les épouses et les enfants des rois. Outre, les habitants de Phu Tho ont réussi à conserver légendes, coutumes, rituels, fêtes et jeux folkloriques. Le chant Xoan a été reconnu par l’UNESO comme "patrimoine culturel immatériel nécessitant une protection d’urgence". Autres événements célèbres: le festival Tro Tram dans la commune de Tu Xa, les concours de banh chung et banh day dans la commune de Kim Duc...

Procession de palanquins vers le temple des rois Hùng.

À cette occasion, les villageois élisent un Comité rituel de six à neuf hommes âgés de plus de cinquante ans qui possèdent une bonne connaissance du rituel et font état d'une bonne conduite, pour présider la cérémonie. Ils désignent une personne adéquate pour la fonction de gardien du temple pour entretenir l’espace cultuel, guider les pèlerins et offrir de l’encens aux Rois Hùng durant toute l’année.

Les rites comprennent la cérémonie d'offrande d'encens, la cérémonie d'offrande, la lecture des invocations rituelles, le culte. Le rituel d'offrande d'encens a été effectué dans une atmosphère solennelle. Des centaines de milliers de personnes ont planté des baguettes d'encens à la mémoire des rois Hùng dans de nombreux sites de la zone des vestiges historiques.

Chaque année, la fête des temples des rois Hùng attire des millions de "pèlerins", vietnamiens et étrangers. Dans la plupart des provinces du pays et même à l’étranger, le peuple vietnamien célèbre cet événement.

La valeur exceptionnelle du culte des rois Hùng réside dans le fait que cette coutume s’est transmise de génération en génération, et elle attire la participation volontaire d'une majorité de la communauté. Ce sont des critères conformes aux exigences de l'UNESCO pour un classement en tant que patrimoine culturel immatériel de l'humanité. La fête des rois Hung est aussi une opportunité de commémorer et de glorifier ces premiers souverains du Vietnam. Cette fête, véritable retour aux sources, est célébrée par tous les Vietnamiens dans le monde..

Nguyen Thuy (synthèse)/

MNHV

Shares: