lundi, 17/01/2022
  • Tiếng Việt
  • English
  • French

Bảo tàng lịch sử Quốc gia

Musée National d'Histoire du Vietnam

19/08/2015 10:20 1002
Rating: 0/5 (0 votes)
Le 19 août prochain, le Vietnam célèbrera le 70ème anniversaire de la Révolution d’Août qui a libéré le pays du joug colonial. Il y a 70 ans, alors qu’il ne comptait que 5.000 membres, le Parti communiste vietnamien a conduit le peuple à cette victoire légendaire. Aujourd’hui encore, les leçons de la Révolution d’Août gardent toute leur actualité.

« Non seulement la classe laborieuse et le peuple vietnamien peuvent être fiers, mais aussi tous les travailleurs et les peuples opprimés car pour la première fois dans l’histoire des pays colonisés et semi-colonisés, un parti politique vieux de 15 ans a réussi à mener à bien la révolution et à prendre le pouvoir au niveau national ». C’est ce qu’a écrit le président Ho Chi Minh à propos du rôle du Parti communiste vietnamien pendant la Révolution d’Août.

Une politique judicieuse

Le Parti communiste vietnamien a fait preuve d’une stratégie visionnaire aussi bien dans la détermination du chemin de la libération nationale, de l’édification des forces révolutionnaires que dans l’évaluation de la puissance des masses populaires. Nguyen Trong Phuc, ancien directeur de l’Institut de l’Histoire du parti, relevant de l’Académie politique nationale Ho Chi Minh, explique : « Le parti a jugé essentiel d’édifier des forces révolutionnaires suffisamment puissantes, notamment celles politiques au sein du front du Viet Minh. Il s’est employé à construire le bloc de grande union nationale qui était parfaitement représenté dans le Viet Minh, lequel a réussi à éveiller le patriotisme et à valoriser l’autonomie du peuple. »

Durant tout le processus d’insurrection, le Parti communiste vietnamien a oeuvré pour recruter de nouveaux membres, consolider son appareil, son unité et son union. C’est grâce à cela qu’après seulement 15 ans d’existence et avec 5.000 membres, il a été capable de diriger le peuple à mener une grande révolution qui a abouti à la création du premier Etat ouvrier-paysan en Asie du Sud-Est. La Révolution d’Août 1945 est devenue un modèle de libération nationale et coloniale pour le monde.

Une leçon précieuse en termes d’édification des forces

Cette année, le Parti communiste vietnamien a 85 ans et compte 4 millions de membres. Son devoir envers la nation est particulièrement lourd. Outre de diriger le renouveau et l’intégration internationale du pays, il doit aussi préserver sa nature révolutionnaire, son union et son unité. Nguyen Minh Tuan, directeur de l’Institut d’Edification du parti, relevant de l’Académie politique nationale Ho Chi Minh : « Un membre exemplaire du parti doit être totalement désintéressé, œuvrer pour les intérêts du peuple, parfois au détriment des siens. Pendant la Révolution d’Août, ils ont agi ainsi et aujourd’hui, il doit en être de même. Les membres du parti doivent être les premiers à affronter les difficultés et les derniers à jouir des facilités. Ces exigences sont d’autant plus nécessaires que notre parti contrôle le pouvoir. »

Le professeur Vu Duong Ninh, de l’Université nationale de Hanoï, a voulu faire un parallèle entre les défis auxquels le parti était confronté en 1945 et ceux d’aujourd’hui.

« Depuis sa création, le Parti communiste vietnamien a dû relever de nombreux défis mais il a réussi à surmonter tous les obstacles pour se renforcer et diriger la révolution vietnamienne. Plus la lutte contre les forces hostile est difficile, plus il est important pour le parti de consolider ses forces et de s’appuyer solidement sur le peuple. » dit-il.

70 ans se sont écoulés et les leçons de la Révolution d’Août continuent d’inspirer le Parti communiste vietnamien dont la mission principale est aujourd’hui d’accélérer le renouveau et le développement national.

Minh Cham

http://vovworld.vn/

Shares:

Others

La déesse Mère Liễu Hạnh et le rituel de culte de la Mère du Vietnam

La déesse Mère Liễu Hạnh et le rituel de culte de la Mère du Vietnam

  • 12/08/2015 01:05
  • 1774

Le rituel de culte de la Mère, ou religion de la Déesse Mère, est l’une des principales religions au Vietnam, qui tire son origine de millénaires de matriarcat. Depuis le XVIe siècle, fondée sur le rituel du culte des déesses, il s’est développé dans le culte des Trois mondes, ou Quatre mondes, avec la Déesse Mère Liễu Hạnh comme Déesse principale. Le rituel Hầu Đồng, appelé encore Hầu Bóng, considéré comme un rite religieux de la Déesse Mère, est une activité religieuse populaire à la dimension à la fois spirituelle et artistique.