mardi, 17/05/2022
  • Tiếng Việt
  • English
  • French

Bảo tàng lịch sử Quốc gia

Musée National d'Histoire du Vietnam

30/06/2010 09:26 1429
Rating: 0/5 (0 votes)
Chaque année au mois de mai, des milliers d'adeptes se rassemblent dans la province côtière du Fujian, dans l'Est de la Chine, pour honorer Mazu, la déesse de mille ans, protectrice des marins. Cette semaine, comme le veut la tradition, une cérémonie de lever des couleurs a eu lieu.

Le 23ème jour du mois de mars sur le calendrier lunaire chinois est née Mazu. Cette année là, la journée coincidait avec le 6 mai sur le calendrier grégorien. Et pour célébrer le 1050ème anniversaire de la déesse, une foire de temple d'envergure s'est ouverte dans la ville de Putian, sur l'île de Meizhou, le berceau légendaire de Mazu.

Devant le temple de Mazu, des milliers de personnes se sont présentées pour la cérémonie de lever du drapeau, qui annonce l'événement aux croyants du monde entier.
Pendant des siècles, Mazu a été vénérée en tant que sainte protectrice des marins dans le monde parlant chinois. Depuis le début de la dynastie des Qing, au 18ème siècle, un grand rituel rend hommage chaque année à la déesse. Pendant des siècles, il a été mené de la même manière que la toute première fois.

Mazu était connu sous le nom de Lin Mo Niang, une mortelle ordinaire. Mais elle a réalisé des miracles. Elle a été médecin et météorologue, prévoyant l'arrivée des tempêtes.

Mais son existence en tant que mortelle a été de courte durée. Après sa mort prématurée, elle est devenue la sainte protectrice des marins. Elle a été déifiée et, pendant plus de mille ans, a été vénérée dans les régions côtières de Chine.

Au cours des siècles, l'influence de Mazu s'est répandue dans les autres parties du monde. Aujourd'hui, plus de 15 mille temples lui sont dédiés, avec plus de 200 millions d'adeptes, dont la plupart vivent sur l'île de Taiwan.

http://french.peopledaily.com.cn/

Shares: