mardi, 17/05/2022
  • Tiếng Việt
  • English
  • French

Bảo tàng lịch sử Quốc gia

Musée National d'Histoire du Vietnam

25/06/2010 14:41 1349
Rating: 0/5 (0 votes)

Inscrit en 1985 sur la liste du patrimoine mondial de l'UNESCO, le site historique de Petra en Jordanie est un gigantesque tombeau royal construit par les Nabatéens au 1er siècle av. J.-C. Les deux principaux ennemis de la protection du site sont les grands flux de visiteurs et les inondations. En raison du manque d'installations sanitaires adéquates, plusieurs tombeaux anciens ont été transformés en toilettes. Des champs à terrasse destinés à absorber la pluie ont été détruits pour la construction d'un parc de stationnement. Le site est ainsi mis en danger par une crue potentiellement torrentielle dévalant des montagnes.

La Tombe de Humayun, Inde


Construite en 1570, la Tombe de Humayun est le premier exemple de tombe-jardin sur le sous-continent indien. La pluie acide, causée par la pollution de l'air, nuit petit à petit à ce site historique, marquant de taches noires la surface du tombeau en marbre blanc.

Angkor, Cambodge


Les ruines d'Angkor, situées dans la forêt, recèlent d'admirables vestiges des différentes capitales de l'Empire khmer qui rayonna entre le IXe et le XVe siècle. À cause du manque de maintien et de protection, des arbres sauvages ont envahi de nombreux bâtiments anciens.

Le Machu Picchu, Péro


L'un des plus célèbres sites touristiques de l'Amérique latine, le Machu Picchu reçoit chaque année environ 400 000 visiteurs, ce qui constitue une pression sur la conservation du site. Le torrent dévalant des montagnes et l'inondation menacent à tout moment le sanctuaire historique.

Stonehenge, Royaume-Uni


La beauté des mégalithes de Stonehenge, un lieu mythique incontournable de l'Angleterre, attire chaque année d'innombrables visiteurs. Le problème est que beaucoup d'entre eux ont l'habitude d'emporter des pierres comme souvenir.

La Grande Muraille, Chine


Certaines parties de la Grande Muraille sont faites à partir de briques crues. Il s'agit d'un matériel résistant mal aux changements de l'environnement.

Des pyramides de Gizeh, Égypte


Pour les pyramides de Gizeh, la plus grande menace vient de l'expansion de la ville du Caire. Le gouvernement local a même envisagé de construire une autoroute conduisant directement au site historique, un projet auquel l'UNESCO s'est fermement opposé. L'augmentation du niveau des nappes phréatiques du site préoccupe également les archéologues.

Rome, Italie


Par manque de fonds, le gouvernement italien n'a pas pu assurer le maintien de nombreux sites historiques de la ville, dont la muraille d'Aurélien et l'amphithéâtre Flavien. Le même cas pour beaucoup d'autres villes anciennes italiennes, telles que Venise et Florence.

Timbuktu, Mali

Localisé à l'extrémité sud du désert du Sahara, Timbuktu était un point important du commerce de sel et d'or transsaharien. Les jeunes locaux d'aujourd'hui refusent d'apprendre les méthodes traditionnelles pour restaurer les mosquées anciennes qui sont pour la plupart faites de boue. L'artisanat traditionnel est en voie de disparition et les bâtiments anciens manquent de maintien approprié.
http://french.peopledaily.com.cn/

Shares: