vendredi, 01/07/2022
  • Tiếng Việt
  • English
  • French

Bảo tàng lịch sử Quốc gia

Musée National d'Histoire du Vietnam

22/06/2010 13:33 1392
Rating: 0/5 (0 votes)
Le gouvernement américain a rendu mercredi quelques fossiles préhistoriques inestimables à la Chine, résultat de la coopération renforcée des deux pays dans le domaine de l'application des lois.

Lors d'une cérémonie à l'Ambassade de Chine, le service américain des douanes et de l'immigration et celui des douanes et de la protection des frontières ont, au nom du gouvernement américain, rendu ces fossiles saisis lors d'une inspection de routine de biens entrant aux Etats-Unis.

Xie Feng, Chargé d'affaires de l'Ambassade de Chine a exprimé toute sa gratitude au gouvernement américain pour ses efforts faits pour rendre les fossiles à la Chine.

« Ces dernières années, nos deux pays ont coopéré de manière efficace et productive pour faire respecter la loi. Les deux parties sont décidées à travailler de manière plus étroite sur ce plan, dont le partage des informations et des preuves, les enquêtes conjointes, la lutte contre l'immigration illégale et les crimes transfrontières », a dit M. Xie.

« Nous sommes fiers de dire que la coopération en matière d'application de la loi est devenu un point fort de nos relations. Et la cérémonie d'aujourd'hui est un autre exemple de jusqu'où nous avons pu aller dans ce domaine », a-t-il ajouté.

C'est la deuxième restitution des fossiles préhistoriques à la Chine depuis septembre de l'année dernière, quand des fossiles de mammifères préhistoriques et des oeufs de dinosaures âgés de 100 millions d'années avaient été restitués à la Chine.

Cette nouvelle collection de fossiles qui va être rendue à la Chine a une histoire beaucoup plus longue que ceux rendus l'année dernière. D'après le Conservateur du Musée Field de Chicago, ces fossiles ont environ 525 millions d'années.

Cette collection de fossiles « représente des siècles et des siècles de la vie d'une zone qui aujourd'hui s'appelle la Chine. Et bien qu'en termes de commerce de fossiles leur prix ne soit pas élevé, pour la communauté scientifique, ils sont inestimables », a dit John Morton, du Département de la Sécurité du Territoire, et Secrétaire assistant pour le Service des Douanes et de l'Immigration.

« Le Service des Douanes et de l'Immigration est inquiet de voir que les lois douanières ont été ignorées dans le commerce de ces objets protégés qui contiennent des indices sur le passé de la Chine. Bien que notre enquête soit en cours, ces objets vont retourner dans leur pays, où les scientifiques chinois auront tout loisir de les étudier ».

http://french.news.cn/

Shares: