mardi, 17/05/2022
  • Tiếng Việt
  • English
  • French

Bảo tàng lịch sử Quốc gia

Musée National d'Histoire du Vietnam

29/12/2021 08:37 199
Rating: 0/5 (0 votes)
Situé à 1.650 m d’altitude et à 20 km du centre-ville de Dà Lat, province de Lâm Dông (hauts plateaux du Centre), le musée du thé de la ferme de Câu Dât a été inauguré au début de l’année et demeure depuis un espace artistique intéressant.


Objets exposés au musée du thé de la ferme de Câu Dât. Photo : CTV/CVN

Le musée du thé de la ferme de Câu Dât a été installé dans les locaux de la première usine du thé de l’Asie du Sud-Est, construite par les Français en 1927. L’usine produisait principalement du thé noir. Ses produits étaient transférés en France pour la consommation et également exportés vers d’autres pays d’Europe.

Plus tard, l’usine fut convertie à son utilisation actuelle et rebaptisée "ferme de Câu Dât". Ce musée est associé à l’histoire de la marque de thé Câu Dât, vieille de près de 100 ans. Célèbre zone de thé de la province de Lâm Dông (hauts plateaux du Centre), Câu Dât est située à une altitude idéale et possède un climat frais toute l’année.

Toute la zone de l’usine, les équipements ainsi que les machines à thé ont été préservés pour la mise en place de ce premier musée du thé au Vietnam. "C’est au début de 2021 que le musée est entré en service avec comme souhait de préserver une partie de l’histoire de la colline de thé de Câu Dât et de retracer toutes les vicissitudes ainsi que les expériences de fabrication du thé au cours de ces 100 dernières années", a partagé Nguyên Viêt Dung, directeur exécutif de la ferme.

À noter que l’ancienne usine de thé de la ferme Câu Dât a été certifiée par le Centre du livre des records du Vietnam comme la plus ancienne du Vietnam. Selon un représentant de la ferme, il s’agirait peut-être même de la plus ancienne d’Asie du Sud-Est. Selon une enquête, cette région recense deux autres pays producteurs de thé que sont l’Indonésie et la Malaisie.

Le premier possède la compagnie du thé Sariwangi qui a officiellement vu le jour en 1973. La deuxième compte deux sociétés dont BOH Tea créée en 1929 et Sabah Tea en 1973.

Le point culminant du musée est son espace d’installation artistique, utilisant espace, son et lumière, faisant ainsi du musée une véritable œuvre d’art en soi et créant une profonde impression sur les visiteurs.

Préserver les valeurs historiques

Les touristes peuvent découvrir la théiculture à travers six espaces séparés. Chacun possède un thème et raconte un contenu relatif au théier. Ce lieu expose des équipements et autres machines à thé vieux de près de 100 ans. Les visiteurs auront également l’opportunité de comprendre le processus de fabrication du thé à travers des courts métrages et des artefacts, notamment.

 

Un coin du musée du thé de la ferme de Câu Dât. Photo : CTV/CVN

La première salle nommée "Élite" de 1.650 m², retrace l’histoire de la colline de thé de Câu Dât, souvent cachée dans la brume, ainsi que les 100 ans d’expériences dans la confection du thé à travers neuf vidéos projetées sur le mur. Les spectateurs pénètrent dans une salle remplie d’images et de sons de la nature et des habitants de Câu Dât. 

La 2e salle nommée "Boîte historique" expose des objets de fabrication de thé dont des séchoirs et systèmes de ventilation. Enfin, la 3salle présente des œuvres d’art qui exposent l’harmonie entre lumière et grands blocs de thé. Cette salle créera de fortes émotions aux visiteurs. Plus de 100 cubes de thé, composés de 350 kg de thé vert, de thé noir et de thé ô long sont divisés en trois zones distinctes, le tout orné de milliers de fils de pluie scintillants reliant la lumière des nuages flottants créant ainsi une atmosphère chaleureuse, onirique et fantaisiste, représentant les collines et les nuages de Câu Dât.

Sur le mur du musée, sept tableaux, reproduits dans un langage visuel simple, simulent le processus de production du thé à Câu Dât. La particularité de ces tableaux est que les principaux matériaux utilisés sont des feuilles de thé ou ont été extraits du sol des collines.

Chaque image est tapissée de centaines de feuilles de papier "poisson", un papier spécial à base de riz utilisé par les pêcheurs pour conserver le poisson. La 4e salle raconte l’histoire des fabricants de thé dans le passé. Les artistes ont utilisé ici des portes en bois d’anciens entrepôts de thé, relatant l’histoire de la production du thé de la ferme Câu Dât à travers les générations.

Dans la 5e salle dénommée "Regard sur le monde du thé", les visiteurs découvrent les diverses cultures de thé du monde et en apprennent davantage sur le voyage des feuilles de thé fraîches, de la récolte au produit final. La 6e et dernière salle est un espace d’observation de la ferme de Câu Dât. Les visiteurs peuvent y déguster des tasses de thé vert, de thé noir et de thé ô long fabriqués par les artisans.
À travers des films, documents, images et autres artefacts, le musée retrace l’histoire, les gens locaux et le processus de fabrication du thé ainsi que les produits de la marque de thé Câu Dât. En plus d’être une destination intéressante à visiter, ce musée contribue également à préserver et exposer les valeurs historiques de la colline de thé de Câu Dât.   

Mai Huong - CPV/CVN

https://lecourrier.vn/

Shares: