dimanche, 07/08/2022
  • Tiếng Việt
  • English
  • French

Bảo tàng lịch sử Quốc gia

Musée National d'Histoire du Vietnam

16/09/2014 10:02 1186
Rating: 0/5 (0 votes)
Dans la pagode Phuc Son du village de Dông Dai, commune de Dông Thanh, district de Vu Thu de la province de Thai Binh (Nord), l’Association de protection de la nature et de l’environnement du Vietnam a remis le certificat de reconnaissance de deux frangipaniers âgés de près de 700 ans en tant qu'arbres du patrimoine.

C’est dans les espaces verts de cette pagode que sont situés ces deux frangipaniers séculaires aux souches envahissantes, aux branches ressemblant au vol du dragon comme à la danse du phénix.

Ses ombres couvrent un perron de 9 marches et l’ensemble de la cour qui fait près de 360 m² de superficie. À leur floraison, leurs fleurs envahissent leurs branches avant de recouvrir la cour. L'air est empli de leur parfum. Selon les archives, ces deux arbres ont été plantés en 1348 pour être les témoins, depuis, de nombreux changements survenus en cette terre.

Construite par le roi Trân Duê Tông (1337-1377), la pagode Phuc Sơn demeure, en traversant les dynasties des Trân, des Lê puis des Nguyên, la plus connue et la plus belle pagode de la région du Son Nam d’autrefois.

Elle a été rénovée deux fois, en 1685 puis en 1944. Aujourd’hui, elle est une œuvre d'art architecturale marquée par les dynasties des Lê et Nguyên. La pagode conserve de nombreux objets de culte d’une grande valeur historique et culturelle. En 2002, elle a été reconnue en tant que vestige historique et culturel provincial.

Duy Minh/CVN

http://lecourrier.vn/

Shares: