lundi, 22/07/2019
  • Tiếng Việt
  • English
  • French

Bảo tàng lịch sử Quốc gia

Musée National d'Histoire du Vietnam

Travaux de conservation

La conservation d’objets est considérée comme une tâche importante du musée. Ces dernières années, le musée a investi dans la conservation d’objets en construisant et améliorant radicalement le système des entrepôts de stockage des antiquités avec les équipements nécessaires pour le contrôle de l’environnement, en respectant les normes techniques. Non seulement les réserves sont classées par les périodes historiques et par leur origine, mais aussi selon leurs matériaux en vue de faire fonctionner les machines et équipements appropriés pour contrôler la température, l’humidité, conformément aux normes techniques et à chaque matériau.

Le Musée National d’Histoire du Vietnam a participé à la mise en œuvre de nombreux projets sur la conservation, la restauration des antiquités, la formation, le stage, le transfert des technologies, en coopération avec certaines organisations internationales provenant de plusieurs pays, comme les États-Unis, les Pays-Bas, le Japon, la Corée du Sud, la Belgique, l’Allemagne, etc. Grâce à ces projets, les conservateurs du Musée National d’Histoire du Vietnam et de plusieurs musées du pays ont eu l’occasion d’apprendre et de mettre à jour des connaissances et compétences de conservation de certains pays avancés, contribuant à améliorer leur sensibilisation, leur savoir-faire et leurs qualifications professionnelles.

1

Les conservateurs du Musée National d’Histoire du Vietnam participent à la formation sur la conservation des œuvres sur papier, enseigné par l’experte belge, en 2012

En outre, pour les antiquités qui connaissent les premiers signes de détérioration, le musée s’est équipé d’un laboratoire spécialisé dans la réparation et la conservation des antiquités. C’est actuellement le laboratoire le plus moderne du Vietnam avec des équipements sophistiqués. Pendant de nombreuses années, plusieurs antiquités fabriquées dans diverses matières ont été conservées avec succès au musée. Plusieurs reliques en métaux comme des objets en bronze de la civilisation Dông Son et ceux des dynasties féodales ont été aussi conservés selon des procédés modernes et avancés, adaptés aux conditions au Vietnam. Plusieurs documents, objets en papier sont réparés et restaurés selon les standards internationaux. Le musée a également appliqué la technologie de gaz inerte pour conserver des antiquités fabriquées en matières organiques et des collections de peintures sur papier et sur tissus. Les résultats obtenus ont été hautement appréciés par les experts vietnamiens et étrangers. Le musée a également collaboré avec des artisans dans la réparation, la restauration et la conservation des objets en bois doré, laqué et incrusté de nacre selon les méthodes traditionnelles. Plusieurs antiquités en céramique et en terre cuite ont été réparées et restaurées avec succès, facilitant ainsi la recherche et l’exposition. Le plâtre et le ciment ont été remplacés par de nouvelles matières, assurant à la fois les exigences techniques et esthétiques, et répondant aux principes de restauration et de réparation des objets exposés dans les musées définis par l’Association internationale des musées.

2

Étude et évaluation de l’état des objets

3

Traitement et conservation des objets.

En pôle position dans le système des musées du pays, le Musée National d’Histoire du Vietnam a régulièrement aidé plusieurs musées de provinces et des sites dans l’ensemble du pays par la consultation et la conservation des antiquités. Dans les années à venir, il s’orientera vers la construction d’un centre d’étude, de conservation et de restauration des antiquités.