mardi, 15/10/2019
  • Tiếng Việt
  • English
  • French

Bảo tàng lịch sử Quốc gia

Musée National d'Histoire du Vietnam

03/05/2018 21:24 796
Rating: 0/5 (0 votes)
Le tambour de Canh Thinh, 8e année du règne de Canh Thinh de la dynastie des Tây Son (1800).

Bien proportionné, le centre du plateau du tambour de bronze de Canh Thinh est décoré de deux cercles en relief. Le corps, cylindrique, comprend trois parties d’égales largeurs, séparées par deux bandes en relief. Chacune de ces trois parties contient des motifs décoratifs raffinés. Au milieu de la caisse, à équidistance, sont disposées quatre oreilles. Les motifs comprennent notamment les quatre animaux fabuleux: le dragon, la licorne, la tortue et le phénix. Toute la surface du tambour est gravée d’idéogrammes chinois. Ces derniers portent sur Madame Nguyên Thi Lôc, épouse d’un mandarin, sous le règne du roi Lê Y Tông (1719 - 1759), qui a financé lors de la 2e année de règne Vinh Huu du roi Lê Y Tông (1736) la construction de la pagode Linh Ung (ou pagode Nành), dans la commune de Ninh Hiêp (district de Gia Lâm, banlieue de Hanoï). Ce tambour a été moulé la 8e année de règne de Canh Thinh, sous la dynastie Tây Son. Outre sa valeur historique, culturelle, représentative de la pensée et de la créativité artistique sous la dynastie Tây Son, dynastie spéciale dans l’histoire du pays, le tambour en bronze de Canh Thinh indique la perpétuation de la technique du moulage, représentant le symbole sacré des anciens Viet pendant des milliers d’années.

1

Feuilles en forme de dragon

2

Licorne

3

Tortue transportant l’ancienne carte géorgaphique

4

Phénix

5

Texte de 222 mots citant les raisons et les objectifs du moulage du tambour


Shares: