mardi, 15/10/2019
  • Tiếng Việt
  • English
  • French

Bảo tàng lịch sử Quốc gia

Musée National d'Histoire du Vietnam

03/05/2018 20:44 821
Rating: 0/5 (0 votes)
Cloche de Vân Ban, bronze, dynastie Trân, XIIIe- XIVe siècle, découverte en 1958 au large de Dô Son, ville portuaire de Hai Phong.

L’oreille de la cloche est décorée de deux dragons, dos à dos, contigus au plus haut point, qui est décoré de bourgeons de lotus. La cloche a six boutons ronds en forme de lotus fleuri. Sa bouche évaséecomporteune bordure décorée de 52 pétales de lotus, avec une alternance de petites et grandes couches.

Sur le corps de la cloche, l’artisan a gravé des idéogrammes chinois qui concernent sur le bonze et oblat Dai O, qui a pu construire la pagode de Vân Ban après l’élargissement du terrain par le défrichement de la forêt. Les inscriptions chinoises abordent les questions de cession du terrain du gardien royal Nguyên Van Kip, son épouse Chu Thi Trai et le grand frère de son épouse, Chu Lâm. La cloche a été offerte par un mandarin. Ces inscriptions chinoises ont transféré aux générations suivantes un message de bonne préservation de la pagode, de brulage régulier des encens. Les produits récoltés sur le terrain doivent être présentés lors des fêtes comme la cérémonie de culte des ancêtres en fin d’année.

Les titres de mandarin sont gravés sur la cloche. Dans le livre Lich triêu hiên chuong loai chi de Phan Huy Chu, « Ta bôc xa » est un titre de mandarin qui n’existe que pendant la période de la dynastie des Trân. « Thi vê nhân dung thu » est un titre de mandarin trouvé sur la stèle de la dynastie des Trân. « Nam » est une des dix lettres taboues instaurées par le roi Trân Nhân Tông et gravées sur la cloche. Le motif de forme de dragon est signé permettant de la dater de la dynastie des Trân. La cloche de Vân Ban reflète le haut niveau technique de moulage du bronze, mais apporte aussi les valeurs des beaux-arts et montre le développement de la culture et de la religion à Dô Son (ville de Hai Phong), un des centres bouddhiques de la dynastie des Trân aux XIIIe et XIVe siècles.


Shares: