mardi, 15/10/2019
  • Tiếng Việt
  • English
  • French

Bảo tàng lịch sử Quốc gia

Musée National d'Histoire du Vietnam

25/03/2014 10:25 2004
Rating: 0/5 (0 votes)
Le tombeau en barque (ou le cercueil dont le corp déposé dans un tronc d’arbre évidé) est un type d’anciennes sépultures plus courantes dans notre pays, de la période tardive de la culture de Dong Son et existant jusqu’au siècle plus récent.

Outre le Vietnam, dans la région de l’Asie du Sud-Est antique, cette forme d’enterrement était trouvée dans le sud de la Chine, en Thaïlande, à l’Indonésie et aux philippines, etc. Les découvertes archéologiques du types de sépulture ont montré que le cercueil de tronc d’arbre évidé était très populaire en Asie du Sud-Est, à l’âge du Fer.

En 1961, lors du chantier d’excavation de Viet Khe, des ouvriers ont excavé 5 tombeaux dont leurs cercueils sont fabriqués par le tronc d’arbre évidé et dans lesquels, il y avait seulement un cercueil avec plusieurs objets d’enterrement à l’intérieur (aujourd’hui ces objets conservés au Musée National d’Histoire du Vietnam et reconnus comme l’un des 37 trésors nationaux par le Premier ministre), c’est le cercueil de l’ancien tombeau de Viêt Khê.

L’ancien tombeau de Viêt Khê, situé au hameau de Ngoc Khe,village de Phu Ninh, district de Thuy Nguyen, ville de Hai Phong.

Ce tombeau se trouvé à 1,5m de profondeur sous la surface. La position du cercueil a montré que ce tombeau est déposé selon une orientation est-ouest, légèrement vers le sud, celle qui avait peut-être une signification dans l’enterrement rituel à cette époque. Le cercueil en forme particulier, est fabriqué du tronc de grands arbres, dont le diamètre mesure 1m environ, le cercueil est taillé une petite fraction, son corps du cercueil est évidé en forme d’une gouttière. Le couvercle du cercueil est évidé en forme d’une gouttière, mais moins profond. Les deux extrémités du cercueil sont scellées par deux planches épaisses, à l’extérieur des extrémités, il y a deux grands trous commes des oreilles. En un mot, ce cercueil est en forme d’une piroque qui a une grand extrémité et une autre petit extrémité.

Instruments de musique en bronze et cloches en bronze dans l’ancien tombeau de Viet Khe.

Dans le cercueil, il y a eu 107 objets d’enterrement, vers la grande extrémité du cercueil, on a déposé de grands objets tels que vases, pots, pairols, tambour de bronze. Vers la petite extrémité, des outils et des armes tels que haches, ciseaux, poignards étaient posés peut-être dans une boîte en bois peint et on ne peut pas clairement identifié cette boîte à cause de sa pourriture. Il y a des piques, des rames et des autres choses. Au milieu du cercueil, il y a des cloches de bronze, des plateaux de bronze et une pièce de cuir vernie. Outre, au fond du cercueil, les traces de pourriture de tissu sont clairement restées.

Au milieu du cercueil où déposé peut-être le cadavre, mais aucune trace laissée.

Jusqu’à ce jour, parmi les sites archéologiques fouillés, l’ancien tombeau de Viet Khe a contenu un volume d’objets les plus abondants dont les objets de bronze occupent la plus grande nombre, plus de 90% par rapport à d’autres objets.

Les outils et Les armes de bronze comprennent essentiellement des ciseaux en bronze avec plusieurs types uniques, des grattoirs, des poignards, des épées, des piques, des lances, des haches.

Les outils en bronze comprennent des jarres, des terrines, des vases, des bols, des pairols, des plateaux, des bouilloires, des louches, des lapes.

La louche en bronze trouvée dans l’ancien tombeau de Viet Khe.

Les instruments de musique en bronze: tambours de bronze, hochets, cloches de bronze avec plusieurs formes.

Et plusieurs autres objets comme des rames relatives intactes, des hampes de pique en bois, objets en cuir, objets en bois peint, des pierres, des tissus,etc.

À travers des études des archéologues, l’ancien tombeau de Viet Khe appartient à la culture de Dong Son. La croyance de l’enterrement des morts avec leurs objets a montré que la mort constitue la fin d’une vie dans ce monde et constitue le commencement d’une vie dans l’autre monde dans la pensée du peuple de Dong Son, et après la mort, les morts doivent encore travailler, vivre et se battre. Le tombeau en barque et des objets enterrés avec les morts (objets d’enterrement) sont habituellement des ustensiles domestiques, des outils de production, des instruments de musique, des bijoux.

Hache trouvée dans l’ancien tombeau de Viet Khe (dessin)

Épée trouvée dans l’ancien tombeau de Viet Khe (dessin)

Selon des chercheurs, l’enterrement des morts dans les cercueils en forme d’une piroque- un moyen de circulation par voie fluviale, dans laquelle à l’intérieur du cercueil, des rames déposées qui reflètent la vie du propriétaire de ce tombeau associée à la vie sur l’eau et il souhaite continuer cette vie dans l’autre monde. Le nombre d’objets d’enterrement, les types et la valeur des objets ont montré que la propriétaire de l’ancien tombeau de Viet Khe a appartenu à la classe noblesse et riche. Après la mort, il a été enterré avec des objets précieux, dont il y a plusieurs objets en bronze et des laques, il y a aussi un certain nombre d’objets précieux qui ont été importés de l’étranger, plusieurs objets seulement utilisées pour la vie luxe des riches comme les types de pairols, de vases, etc. Ceux qui montrent que le développement social de la culture de Dong Son était entré dans la période de différenciation, a marqué la formation des classes sociales différentes dont le développement dans la période suivante de cette culture a conduit à la formation du premier état dans l’histoire du Vietnam.

Le Thi Hue (sommaire)

Nguyen Thuy (Traduction)

Bảo tàng Lịch sử Quốc gia

Shares:

Others

« Carnets de prison » deviennent un trésor national

« Carnets de prison » deviennent un trésor national

  • 07/11/2012 16:34
  • 2057

L’ oeuvre “Carnets de prison” apparue inhérente à son auteur Ho Chi Minh, et ce nom a été associé au processus historique de la lutte pour l’indépendance nationale du peuple vietnamien dans les décennies au milieu du XX ème siècle.